Steve McCurry

Qui est-il?

© Bruno Barbey
© Bruno Barbey

Né à Philadelphie en 1950, Steve McCurry commence à travailler comme photographe pour un journal local. Après trois ans, il est envoyé en Inde en tant que pigiste où il compose son premier portfolio à partir des photos du voyage.

Après la publication de son premier travail majeur sur l'Afghanistan, il collabore avec certains des magazines les plus prestigieux : Time, Life, Newsweek, Geo et National Geographic.

Envoyé sur différents champs de bataille, de Beyrouth au Cambodge, du Koweït à l'ex-Yougoslavie, Steve McCurry a toujours traversé la ligne de front risquant sa vie pour témoigner des conflits dans le monde.

Membre de l'agence Magnum depuis 1985, il a reçu à plusieurs reprises le World Press Photo Award, considéré comme le prix Nobel de la photographie.

Le Parcours

Le parcours s’ouvrira sur une sélection de photos inédites en noir et blanc, réalisées par Steve McCurry entre 1979 et 1980, pendant son premier reportage en Afghanistan, où il est entré clandestinement, guidé par un groupe de moudjahidin qui combattait contre l’invasion soviétique.

Il y est retourné de nombreuses fois et c’est de là que venait la célèbre jeune fille, Sharbat Gula, qu’il a photographiée dans le camp de réfugiés de Peshawar au Pakistan alors qu’elle n’avait que 13 ans. Cette photo, publiée dans le National Geographic, est, depuis lors, devenue une icône de la photographie mondiale, mais aussi un symbole d’espoir et de paix. À côté de ce portrait légendaire se trouvera la photo que McCurry a faite de cette même femme, 17 ans plus tard, après l’avoir enfin retrouvée, fruit d’une longue recherche.

Indépendamment de la qualité des œuvres photographiques exposées, la scénographie de l’exposition, signée Peter Bottazzi, est particulièrement innovante. Le parcours est tout en transparence, les photos étant présentées en avant-plan de tulles qui figure la présence du Monde dans le lieu de l’exposition. Aussi bien, la scénographie rend cette présence humaine qui va à la rencontre du visiteur, l’entraînant dans un tourbillon où se mélangent les âges, les cultures, les ethnies que McCurry a su saisir avec une intensité extraordinaire.

Un audioguide est proposé à tous les visiteurs dans lequel McCurry raconte, à la première personne, l’histoire de ses photos avec des anecdotes et des témoignages passionnants. La fin du parcours sera dédiée à des vidéos consacrées à ses voyages, à son expérience de vie et à sa conception de la photographie.

 
Télécharger la brochure ⬇︎

La bourse

C’est à l’architecte Léon Suys qu’est revenu la mission, en 1873, d’ériger le Palais de la Bourse en plein cœur de Bruxelles sur le Boulevard Anspach. L’objectif à l’époque était de redynamiser les activités économiques du centre ville mais également de moderniser le noyau urbain.

Le Palais de la Bourse de Bruxelles n’a pas été choisi par hasard pour accueillir cette exposition provenant directement d’Italie. Elle a été pour la première fois présentée à Turin au sein du superbe bâtiment La Venaria Reale. Le Palais de La Bourse présente de grandes similitudes architecturales avec cette ancienne résidence royale.

En plus d’être un lieu emblématique, le Palais de la Bourse a été sélectionné pour sa localisation. Situé en plein centre de Bruxelles, il représente le cœur de la Ville.

De par le piétonnier l’entourant, le Palais est symbole du vivre ensemble. Il a donc été choisi pour le lien explicite qui réside avec l’exposition. Elle met en exergue la diversité et la mixité au sein du monde à l’image de Bruxelles.

L’exposition The World of Steve McCurry s’inscrit parfaitement dans l’année à thème MIXITY de Visit Brussels. 

En effet, comme « Ville-Monde », Bruxelles est pour beaucoup synonyme d’ouverture, de convivialité, et de liberté. Une ville cosmopolite aux 183 nationalités, qui fait la fierté de ses habitants et où bat têtes de toutes les couleurs, qui viennent de partout et parlent une multitude de langues. L’hétérogénéité constante qui en émane a participé à créer ses valeurs et son identité.

C’est ce petit oasis de diversité que MIXITY.brussels mettra en exergue tout au long de l’année 2017. L’occasion d’honorer les valeurs communes qui participent à construire les identités multiples de Bruxelles; l’occasion surtout de donner la parole à tous et de créer un espace où cette mixité s’exprime et se revendique sous toutes ses formes.

La scénographie de l’exposition a été conçue par Peter Botazzi et sa réalisation par Tempora SA à qui l’on doit ces derniers mois de nombreuses réalisations (« 21 rue La Boétie », « Abbaye de Villers-la-Ville », « Via Antwerp, the road to Ellis Island », « Bastogne 1944 - L’enfer des Ardennes », « 350 ans de la Ville de Charleroi », « De la Draisienne à l’E-Bike », « Forgiveness and Reconciliation, Cardinal Kominek, an Unrecognised Father of Europe », « 14-18, c’est notre Histoire ! », « Ferme d’Hougoumont », « Musée du Doudou », « Mundaneum », «From Bastogne to Texas », …